Actualités

www.maisondelemploiperigordnoir.com Blog Feed

ZOOM METIERS rénovation bâtiment (mar., 05 juin 2018)
Une journée pour découvrir et tester les métiers du bâtiment   Jeudi 28 juin - Sarlat    Visite de chantier  Echanges avec des professionnels  Ateliers pratiques  Présentation de travaux de rénovation du château de campagnac Visite patrimoniale de la ville de Sarlat Info formations Ouvert à tous en recherche d’orientation professionnelle Inscription gratuite mais obligatoire :  EMA Sarlat :  05 53 31 56 00 >> ouvrir l'affiche www.formationperigordnoir.com
>> Lire la suite

Bonjour : vous découvrez notre nouveau site internet et la nouvelle bourse de l'emploi pour vous apporter de meilleurs services. (lun., 02 avril 2018)
  Notre offre évolue !!   Mises en relation plus précises, application mobile... La bourse de l'emploi du Périgord Noir intègre une solution développée par des Missions locales de l'Est parisien. >> Employeurs déposez vos offres sur MyMatchUp (allez sur "Mon compte" en haut à droite - si vous avez déjà un compte avec la bourse de l'emploi nous avons probablement déjà transféré vos coordonnées sur MyMatchUp, choisissez "mot de passe oublié" pour réinitialiser votre mot de passe et accéder à votre espace employeur) >> Demandeur d'emploi, consultez les offres d'emploi  pour postuler créez votre compte sur MyMatchUp Besoin d'aide ? L'équipe de la Bourse de l'emploi est toujours là pour vous répondre : 05 53 31 56 28   Ateliers de découverte pour les personnes en recherche d'emploi tous les lundis sur inscription au 05 53 31 56 00  
>> Lire la suite

Matchez et trouvez un emploi en Périgord Noir ! (ven., 23 mars 2018)
Venez matcher avec votre smart phone les nouvelles offres d’emploi que nous vous réservons personnellement :   Vendredi 23 Mars de 10h à 12h et de 14h à 16h •    A Sarlat - Mission Locale - place Marc Busson •    A Terrasson - Mission Locale - 58 avenue Jean Jaurès appui individualisé – conseil – création de compte
>> Lire la suite

Jeudi 22 mars, les présidents des 6 communautés de communes composant le Périgord Noir, les présidents des 3 associations interprofessionnelles représentant les entreprises locales se réuniront pour examiner la charte de Périgord Noir Solidaire (PNS), en vue de la valider collectivement.  

L'objectif est de mettre en œuvre ensuite des actions concrètes pour développer les partenariats avec les entreprises et les collectivités.

Une journée de mobilisation vendredi 1er décembre 2017

 

Les cinq acteurs de l’insertion et du handicap qui ont fondé en 2017 PNS (1) organisaient vendredi 1er décembre 2017 à la Maison de l’Emploi à Sarlat les premières rencontres entre acteurs économiques du Périgord Noir, élus et structures de l’insertion et du handicap. Devant une centaine de participants, plusieurs intervenants ont établi un diagnostic de la situation puis envisagé des pistes de coopération. Le débat a rappelé de ce que représente l’économie sociale et solidaire (ces assises se situaient dans le cadre du mois de l’ESS et des dix ans de la loi sur l’ESS) et apporté des chiffres sur la demande d’emploi (volet insertion et handicap) en Périgord noir. Puis PNS a été présenté avec sa charte partenariale. Les attentes des entreprises ont été largement abordées. Les débats ont permis de faire le point sur tous ses thèmes et d’aborder des questions telles que « comment répondre aux attentes des entreprises afin de développer l’activité marchande et l’insertion professionnelle des publics en insertion et ou en handicap ? » ou encore « quel socle de compétences est attendu et comment accompagner les nouveaux salariés pour qu’ils réussissent dans leur emploi ? ».

(1) l’association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH), la Main forte, Trait d’Union, Intermaide et l’Atelier chantier insertion (ACI) de Thenon. Cette nouvelle structure répond collectivement « aux besoins de compétences et de reconnaissance des personnes cumulant des difficultés sociales et professionnelles et qui ne peuvent intégrer directement les entreprises dites classiques »

 

Discrimination à l’embauche

Il faut savoir que malheureusement les personnes en insertion et/ou handicap subissent une discrimination à l’embauche ou encore le manque d’accessibilité des lieux et des services. Au niveau national leur taux de chômage est de l’ordre de 19 %, ces personnes souffrent aussi d’un manque de qualification. Si depuis 1987 la loi prévoit un taux d’emploi de personnes en situation de handicap fixé à 6 % pour les entreprises de plus de 20 salariés, 30 ans après on en est encore loin « ce taux n’est qu’à 3,3 % dans le secteur privé et de 5,3 % dans le secteur public ». Les employeurs privés et publics préfèrent souvent verser une contribution qui les dispense d’atteindre ce pourcentage de 6 %. Que faire effectivement pour que le travailleur handicapé trouve sa place dans l’activité économique ? La charte élaborée par PNS qui vise à renforcer les liens entre les différents acteurs et à créer des partenariats, tente d’y répondre. Engagement des partenaires, des entreprises, engagement des établissements du PNS qui proposent leur savoir faire, engagement des collectivités territoriales... Il est prévu que cette charte soit adoptée au printemps 2018 avec des collectivités et réseaux d’entreprises locales. Elle fera l’objet d’une évaluation annuelle et d’un suivi régulier.

 


Télécharger
SO 04.11.17 assises PNS.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Télécharger
Echos assises PNS 04.11.17.pdf
Document Adobe Acrobat 200.9 KB
Télécharger
Présentation ESS en Périgord Noir.pdf
Document Adobe Acrobat 926.4 KB
Télécharger
projet entreprise adaptée APAJH.pdf
Document Adobe Acrobat 124.5 KB
Télécharger
Essor - assises PNS 08.12.17.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB
Télécharger
données emploi ASSISES INSERTION HANDICA
Document Adobe Acrobat 616.9 KB


Les secteurs d’activité de l’ESS (économie sociale et solidaire) en Périgord Noir

 

En Périgord Noir , l'ESS ce sont 276 établissements employeurs, 1 577 salariés - soit 8,3% de l'emploi salarié

 


 

 

 

 

 

Les partenaires de la journée du 1er décembre, dont la Région nouvelle aquitaine qui a cofinancé 50% de son coût